retour article original

vendredi 26 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en Espagne
AP, 7 avril 2006

Corruption : Le gouvernement espagnol ordonne la dissolution de la mairie de Marbella

Suivi d’un commentaire


Vue de Marbella

MADRID (AP) - Le gouvernement espagnol a formellement ordonné, vendredi 7 avril 2006, la dissolution de la mairie de Marbella, où le premier édile de la ville et onze autres personnes ont été arrêtés, dans le cadre d’une enquête sur un scandale de corruption dans le domaine de l’immobilier. C’est la première fois, depuis le retour de la démocratie en Espagne, en 1978, qu’un gouvernement prend une telle mesure.

Espagne


La vice-présidente du gouvernement, Maria Teresa Fernandez de la Vega, a déclaré qu’une commission de vérificateurs de comptes, qui doit être désignée par les autorités de la province de Malaga, se chargerait de l’administration de la station touristique jusqu’aux élections, en mai 2007. D’après elle, le gouvernement avait pris cette mesure sans précédent "en raison des graves" soupçons d’ordre judiciaire.

Maria Teresa Fernandez de la Vega

Outre le maire, Marisol Yague, des conseillers municipaux, des avocats et des entrepreneurs du bâtiment ont été interpellés la semaine dernière. Le chef de la police locale de la ville est l’une des personnes libérées sous caution dans le cadre de l’enquête. Les suspects pourraient être accusés d’avoir blanchi de l’argent provenant de promoteurs immobiliers, qui auraient versé des sommes exorbitantes pour des permis de construire dans le secteur de Marbella.

Associated Press

Vue de Marbella

Commentaire

Les ripoux espagnols auraient mieux fait de venir magouiller à Genève. Il leur suffisait de s’inscrire dans un parti pour être assurés de la complicité de l’ensemble du milieu politique local et de la magistrature. A Genève, ce sont les plaignants qui auraient été condamnés. Pour diffamation. Quant aux ripoux, les médias locaux les auraient décrits comme "les innocentes victimes d’un odieux règlement de compte". Autant dire des martyrs.

Frank BRUNNER

Vue de Marbella

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source