retour article original

vendredi 26 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (13ème partie) : De janvier 2006 à juin (...)
AFP, 14 avril 2006

Proche Orient : L’Iran appelle tous les musulmans à soutenir les Palestiniens


TEHERAN (AFP) - Les dirigeants iraniens ont lancé, vendredi 14 avril 2006, une violente diatribe contre Israël et les Etats-Unis, affirmant qu’il y avait un "sérieux doute" sur l’Holocauste et prédisant la "disparition" de l’Etat hébreu, lors d’une conférence internationale de soutien aux Palestiniens, à Téhéran.

Le Guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a en outre appelé les musulmans à "aider par tous les moyens" les Palestiniens après la décision des Etats-Unis et de l’Union européenne de cesser leur aide au gouvernement palestinien formé par le Hamas.


Plusieurs centaines de personnes, notamment les présidents des parlements d’une vingtaine de pays, ainsi que des représentants des groupes de résistance (Hamas, Jihad islamique, Hezbollah) participaient, vendredi 14 avril 2006, à cette conférence. "Le régime sioniste est une injustice et (...) une menace permanente", a déclaré le président, Mahmoud Ahmadinejad. "Que vous le vouliez ou non, le régime sioniste est en voie de disparition. L’arbre de la résistance palestinienne est en train de se fortifier, alors que l’arbre du sionisme s’assèche", a-t-il dit.

Le président iranien, déjà critiqué par les Etats-Unis et les pays européens pour sa politique nucléaire et son refus de suspendre les activités d’enrichissement d’uranium comme l’a exigé le Conseil de sécurité de l’ONU, a répété ses propos controversés sur l’Holocauste. "S’il y a un sérieux doute sur l’Holocauste (des juifs), il n’y a pas de doute sur la catastrophe et l’holocauste qui touchent les Palestiniens", a-t-il dit. "Certaines puissances occidentales croient que, lors de la Seconde Guerre mondiale, une importante population juive a été tuée et, pour compenser cette catastrophe, ils ont créé le régime (sioniste)", a-t-il poursuivi. "Si une telle catastrophe est vraie, pourquoi ce sont les peuples de la région qui devraient en payer le prix ?", a-t-il ajouté. "Je dis aux gouvernements qui soutiennent le sionisme d’ouvrir les portes de la Palestine occupée et permettre aux migrants (juifs) de rentrer dans leur pays d’origine (en Europe). Si vous pensez que vous leur devez encore quelque chose, vous devriez leur donner une partie de votre territoire", a-t-il ajouté.

Dans un discours plus politique, l’ayatollah Ali Khamenei a dénoncé les "complots américains" contre les pays de la région qui visent à permettre la domination des "sionistes" sur le Proche-Orient. "Les complots des Etats-Unis contre l’Iran, l’Irak, la Syrie et le Liban qui visent à permettre aux sionistes de dominer le Proche-Orient sont voués à l’échec", a déclaré M. Khamenei. "Si, par accident, les Américains retrouvaient la raison, ils respecteraient la volonté du peuple irakien pour former son gouvernement, respecteraient le gouvernement palestinien (formé par le Hamas), libéreraient les prisonniers de Guantanamo (Cuba) et d’Abou Ghraib (Irak) et cesseraient de créer des tensions dans la région du Golfe Persique", a-t-il ajouté.

Ali Khamenei a également appelé les nations musulmanes à aider les Palestiniens. "Le monde islamique ne peut rester indifférent et garder le silence face à la tyrannie" dont sont victimes les Palestiniens, a déclaré M. Khamenei. "Votre souffrance est la nôtre. Vos martyrs sont nos martyrs", a-t-il dit à l’adresse des Palestiniens. "Les nations islamiques ont le devoir de vous aider par tous les moyens et vous aider dans cette voie sacrée", a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis et l’Union européenne ont décidé de cesser leur aide économique au gouvernement palestinien, après la formation d’un gouvernement dirigé par le mouvement palestinien Hamas.

Agence France Presse

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source