retour article original

mercredi 26 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (13ème partie) : De janvier 2006 à juin (...)
AP, 24 avril 2006

Proche Orient : Mahmoud Abbas menace de destituer le gouvernement du Hamas

Suivi d’un commentaire


ANKARA, Turquie (AP) - Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a averti le Hamas, lundi 24 avril 2006, qu’il avait le pouvoir de démettre le nouveau gouvernement palestinien et souligné que ce dernier n’avait guère d’autre choix que de négocier avec Israël.


"La Constitution m’accorde un pouvoir clair et manifeste de limoger un gouvernement, mais je ne tiens pas à me servir de ce pouvoir. Mais tout le monde doit savoir que la loi m’accorde ce pouvoir"", a dit Mahmoud Abbas dans une interview publiée à la chaîne CNN-Turk au cours d’une visite en Turquie.

En quête d’une alternative au gel de l’aide européenne au gouvernement Hamas, le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, entame, lundi 24 avril 2006, une visite officielle en Turquie, première étape d’une tournée qui le conduira ensuite en Norvège, en Finlande et en France.

Associated Press

Commentaire

Mahmoud Abbas semble vouloir faire croire qu’il serait en droit de limoger le gouvernement du Hamas sur un simple caprice, en l’absence de motif sérieux et légitime. Si on suit sa logique, le choix des électeurs palestiniens, qui ont majoritairement voté pour le Hamas, serait sans importance et indigne de respect. Voilà une étrange conception de la démocratie.

D’autre part, Mahmoud Abbas prétend que le gouvernement du Hamas n’aurait pas d’autre choix que celui de négocier avec le gouvernement israélien. Or, pour négocier, il faut être deux, et Mahmoud Abbas sait fort bien que le gouvernement israélien refuse de négocier avec celui du Hamas.

Frank BRUNNER

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source