retour article original

samedi 25 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (13ème partie) : De janvier 2006 à juin (...)
AP, 25 avril 2006

Proche Orient : L’ONU souligne l’actuelle "détérioration potentiellement dangereuse" du conflit israélo-palestinien


NATIONS UNIES (AP) - La communauté internationale doit actuellement faire face à "une détérioration potentiellement dangereuse" du conflit israélo-palestinien illustrée par une augmentation de la violence et une crise financière de l’Autorité palestinienne, a averti, lundi 24 avril 2006, l’émissaire des Nations Unies au Proche-Orient.


"Nous assistons à une détérioration potentiellement dangereuse de la situation dans le conflit israélo-palestinien", a déclaré Alvaro de Soto devant le Conseil de sécurité des Nations Unies. Il a notamment souligné les tensions persistantes entre le nouveau gouvernement palestinien, dirigé par le Hamas -qui refuse de reconnaître Israël-, et le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas -partisan de négocier avec l’Etat hébreu. "Le non-respect des lois, déjà endémique, empire sur fond d’incertitudes concernant le commandement et le contrôle des forces de sécurité, et de signes d’une lutte, encore non résolue, entre la présidence et le nouveau gouvernement", a expliqué Alvaro de Soto.

Selon l’émissaire onusien, la communauté internationale doit faire face à trois défis : assurer la sécurité, garantir les besoins de base de la population palestinienne, et prendre en compte une "nouvelle réalité", c’est-à-dire le fait qu’Israéliens et Palestiniens ne sont plus sur les mêmes positions qu’au moment de la signature en 2003 de la feuille de route pour la paix au Proche-Orient par le Quartette (Nations Unies, Etats-Unis, Union européenne et Russie).

Associated Press

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source