retour article original

dimanche 25 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Egypte
Reuters, 26 avril 2006

Egypte : Deux nouveaux attentats suicides dans le nord du Sinaï


Vue du Camp Nord de la Force multinationale d’observateurs, à El Gorah

LE CAIRE (Reuters) - Deux attentats suicides ont été commis dans le nord du Sinaï, au surlendemain du triple attentat à la bombe qui a fait dix-huit morts et des dizaines de blessés dans la station balnéaire de Dahab, dans le sud de la péninsule.

Egypte


La Force multinationale d’observateurs, composée de contingents de onze pays, a été créée pour superviser les dispositions des accords de Camp David de 1979 par lesquels Israël acceptait de rétrocéder, contre la paix avec l’Egypte, le Sinaï occupé en juin 1967. Un kamikaze s’est fait sauter près du QG de la Force multinationale d’observateurs, dans le Sinaï, à El Gorah, à 35 km d’El Arich. Un porte-parole de la Force, Normand Saint-Pierre, a déclaré que le kamikaze visait des véhicules de la Force multinationale d’observateurs. Il a assuré que l’explosion n’avait pas fait de blessés. Auparavant, des sources proches de la sécurité égyptienne avaient fait état de deux blessés parmi les hommes de la Force multinationale d’observateurs.

Des enquêteurs sur le lieu d’un attentat survenu deux jours plus tôt, à Dahab, le 26 avril 2006

L’autre kamikaze s’est fait sauter à proximité d’un véhicule de police, devant un commissariat de Cheikh Zouwayed, près de la ville d’El Arich. Le véhicule était vide et il n’y a pas eu d’autre victimes que l’auteur de l’attentat, dit-on de source proche de la sécurité. Par ailleurs, on signale de même source un échange de tirs entre des policiers et de hommes armés qui leur avaient tendu une embuscade, dans l’est du delta du Nil. On ne fournissait dans l’immédiat aucune autre précision. On ignorait notamment si cet incident était lié aux deux attentats suicides.

Un policier sur le lieu d’un attentat survenu deux jours plus tôt, à Dahab, le 26 avril 2006

Les attentats de Dahab rappellent ceux de 2004 et 2005 qui avaient fait plus d’une centaine de morts à Taba et Charm El Cheikh, autres stations balnéaires du Sinaï. Les autorités les avaient attribués à un groupe islamiste local composé principalement d’Egyptiens originaires d’El Arich et dont le fondateur palestinien est mort lors des attentats de Taba. Ce groupe serait aussi à l’origine d’un attentat à la bombe qui a légèrement blessé deux Canadiens de la Force multinationale d’observateurs, en août 2005, non loin d’El Gorah.

Reuters

Des policiers patrouillent sur la plage de Dahab, le 26 avril 2006

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source