retour article original

vendredi 26 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (13ème partie) : De janvier 2006 à juin (...)
AFP, 8 mai 2006

Proche Orient : Un groupe d’Al-Qaïda proclame sa création dans les territoires palestiniens


Un groupe se réclamant du réseau Al-Qaïda a proclamé sa création dans les territoires palestiniens, dans un communiqué parvenu, lundi 8 mai 2006, à l’AFP, dont l’authenticité n’a pas pu être établie.


Ce groupe a annoncé sa création dans un communiqué à en-tête portant son nom : "L’Armée islamique d’Al-Quds (Jérusalem)-Organisation d’Al-Qaïda dans la Terre de l’Avant-Poste (Ard Al-Ribat)". Ard Al-Ribat désigne dans la littérature islamique les territoires palestiniens. Le document affirme que le groupe a été créé sur instruction du chef du réseau d’Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, de son bras droit, Ayman Zawahiri, et d’Abou Moussab Al-Zarqaoui, le chef d’Al-Qaïda en Irak. C’est la première fois qu’un groupe se réclamant d’Al-Qaïda se proclame dans les territoires palestiniens occupés, dont la libération constitue un thème central dans les discours d’Oussama Ben Laden et tous les autres chefs du réseau.

"Grâce à Dieu, un groupe de l’Armée islamique d’Al-Quds appartenant à l’Organisation Al-Qaïda a été formé avec, comme cible, l’occupant usurpateur et les fidèles de la Croix (les chrétiens)", peut-on y lire. "Nous prendrons pour cible tout ennemi de l’islam et frapperons d’une main de fer toutes les campagnes croisées, américaines et sionistes, ferons exploser nos corps contre leurs positions et ferons trembler la terre sous leurs pieds", menace le groupe. Il promet de "diffuser sur les écrans de télévision des images de nos groupes combattants pour que nos ennemis sachent que nous sommes sérieux et ne parlons pas à la légère".

Fin octobre 2005, le général de réserve Dani Arditi, chef du bureau de la lutte antiterroriste qui relève de la présidence du Conseil israélien, avait affirmé que des membres d’Al-Qaïda s’étaient infiltrés dans la bande de Gaza, à partir de la péninsule égyptienne du Sinaï, après le retrait israélien du territoire palestinien, en septembre 2005. Le dirigeant palestinien, Mahmoud Abbas, s’était inquiété, début mars 2006, d’une possible présence d’Al-Qaïda en Cisjordanie et à Gaza. Le 22 mars 2006, des sources militaires israéliennes avaient annoncé que deux Palestiniens membres d’une cellule d’Al-Qaïda qui planifiait un attentat à Jérusalem avaient été arrêtés, en décembre 2005, par les services de sécurité israéliens, à Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie.

Agence France Presse

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source