retour article original

jeudi 27 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption au Pakistan
ATS, 18 mai 2006

Corruption : Enquête contre trois membres suisses de l’ambassade à Islamabad


Le portail de l’ambassade suisse à Islamabad

BERNE (ATS) Trois membres suisses de l’ambassade helvétique à Islamabad feront l’objet d’une enquête administrative dans l’affaire des visas, a indiqué le Département fédéral des Affaires étrangères. Sont concernés le chef de mission et son prédécesseur, ainsi que le chef de la chancellerie.

Pakistan


Par ailleurs, Micheline Calmy-Rey, cheffe du Département fédéral des Affaires étrangères, a ordonné que "l’ensemble du personnel de l’ambassade de Suisse à Islamabad" soit remplacé. Cette mesure n’est pas "assimilable à la reconnaissance d’un comportement fautif", précise le département dans un communiqué : "Elle doit contribuer à la réorganisation complète du domaine des visas".

Vue de la salle d’attente de la section des visas

Le chef de chancellerie est pour sa part accusé d’avoir "négligé ses devoirs de surveillance et de contrôle". Mais il n’y a pas d’indices selon lesquels lui ou un autre employé suisse seraient impliqué dans des activités délictueuses, comme le sont des employés locaux de l’ambassade, poursuivis par les autorités pakistanaises, précise le Département fédéral des Affaires étrangères.

Vue de l’ambassade suisse à Islamabad

L’enquête administrative portant sur des irrégularités dans le domaine des visas, menée ces dernières semaines, "a mis en évidence que l’ambassade a été la victime d’activités liées au crime organisé au Pakistan", selon le texte. L’enquête montre que "l’organisation de la chancellerie comprenait des lacunes et que des directives n’ont pas été appliquées correctement". Conséquence : "Le risque d’abus dans le domaine des visas s’en est trouvé augmenté", dit encore le communiqué. Au moins deux ex-employés de l’ambassade suisse au Pakistan sont soupçonnés d’avoir fourni des visas pour le compte d’une organisation de traite de personnes. En visite, il y a deux semaines, à Islamabad, la cheffe du Département fédéral des Affaires étrangères avait estimé qu’il ne faisait "aucun doute" que la représentation de Suisse avait été "la cible d’un réseau criminel impliquant un trafic d’êtres humains".

Agence télégraphique suisse

Micheline Calmy-Rey

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source