retour article original

samedi 24 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Cape Verde
AFP, 23 mai 2006

Cape Verde : 58 émigrants clandestins expulsés vers le Sénégal


Vue de Praia

Cinquante-huit immigrants clandestins, bloqués depuis quinze jours dans le port de Praia, après une panne de moteur de leur bateau, ont été expulsés vers le Sénégal, a annoncé, lundi 22 mai, à l’AFP, le ministre capverdien de l’Administration interne, Julio Correia. Selon le ministre, les 58 clandestins mauritaniens, sénégalais, bissau-guinéens et maliens, ainsi que cinq membres d’équipage mauritaniens, ont été envoyés vers Dakar, le 19 mai, à bord d’un bateau capverdien. Selon plusieurs sources contactées au sein de la marine sénégalaise, ce bateau n’avait pas encore accosté dans la capitale sénégalaise lundi 22 mai 2006 au soir.

Cape Verde


M. Correia a précisé que les autorités sénégalaises avaient accepté de prendre en charge les émigrants et l’équipage, et de rapatrier les non-sénégalais dans leurs pays respectifs. Les autorités capverdiennes, qui avaient annoncé, le 11 mai 2006, que des négociations étaient en cours avec la Mauritanie, pour y expulser les clandestins, n’ont pas souhaité expliquer pourquoi elles s’étaient finalement tournées vers le Sénégal.

Julio Correia

Ces émigrants souhaitaient rejoindre les îles espagnoles des Canaries, destination privilégiée des passeurs de clandestins depuis le renforcement par l’Espagne et le Maroc de la surveillance du détroit de Gibraltar et des enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla, dans le nord du Maroc. Les clandestins avaient été empêchés de débarquer, le 6 mai 2006, par les autorités capverdiennes sur l’île de Brava, après que leur embarcation eut été victime d’une panne de moteur. Leur bateau avait ensuite été remorqué au large de Praia, pour y faire l’objet de réparations. Pendant ce temps, ses passagers étaient restés à bord, déclenchant l’indignation de deux élus du principal parti de l’opposition capverdienne, qui ont jugé "inacceptables" leurs conditions de vie.

Agence France Presse

Des émigrants clandestins interceptés aux îles Canaries, le 12 mars 2006

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source