retour article original

mercredi 29 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Bénin
AP, 28 juin 2006

Bénin : La France triple son aide budgétaire directe


Un champ de coton

PARIS (AP) - La France va tripler, en 2006, son aide budgétaire directe au Bénin, qui se montera désormais à 4,5 millions d’euros, a annoncé, mercredi 28 juin, l’Elysée, à l’issue d’un entretien entre Jacques Chirac et le nouveau président béninois, Thomas Boni Yayi. Elu le 23 mars 2006, celui-ci effectuait à Paris sa première visite officielle hors d’Afrique. Après s’être déjà rendu au Gabon et au Congo, il est attendu ensuite à Bruxelles, Washington et Tokyo notamment.

Bénin


Le Bénin est confronté à un effondrement des cours du coton, qui est sa première source de revenus. M. Chirac a assuré son hôte du soutien de la France sur ce dossier au sein de l’Union européenne et à l’Organisation mondiale du commerce (OMC). "Le président, Jacques Chirac, vient de nous informer que, compte tenu de ce qui se passe au Bénin (...) il a décidé de tripler (l’)aide budgétaire exceptionnelle" de 1,5 million d’euros débloquée par Paris en 2005, s’est félicité le président béninois. La France est "un partenaire privilégié" et Jacques Chirac "un grand ami du Bénin et un grand ami de l’Afrique", a-t-il souligné. Aujourd’hui, "nous sommes à la recherche de la croissance économique", une "croissance sans laquelle on ne peut pas éradiquer la pauvreté". Agé de 58 ans, le nouveau chef de l’Etat béninois, économiste et ancien président de la Banque ouest-africaine de développement, est un nouveau venu en politique. Il a été élu en mars 2006, succédant à Mathieu Kérékou qui avait occupé le pouvoir presque sans interruption depuis 1972, atteint par la limite d’âge fixée à 70 ans, tout comme son éternel rival pour les scrutins présidentiels, Nicéphore Soglo.

Thomas Yayi Boni

Selon l’Elysée, le président français a félicité M. Yayi Boni pour "sa brillante et incontestable élection qui a rassuré la communauté internationale". "Nous souscrivons à votre analyse du développement, qui est l’objectif essentiel pour le Bénin, et nous soutenons sans réserve votre action en ce domaine", lui a affirmé Jacques Chirac. Thomas Boni Yayi a quant à lui remercié le chef de l’Etat français pour son "rôle déterminant dans le cadre de la consolidation de notre démocratie". Les deux hommes ont par ailleurs évoqué la situation en Côte d’Ivoire, au Tchad et au Soudan notamment.

Associated Press

Jacques Chirac

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source