retour article original

jeudi 17 août 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Algérie
AP, 18 mars 2004

L’Algérie confirme les accrochages entre l’armée tchadienne et le Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC)


Paysage du Sud algérien

ALGER (AP) - Le ministre algérien des Affaires étrangères Abdelaziz Belkhadem a confirmé jeudi que des "accrochages" avaient récemment opposé les forces armées tchadiennes et des éléments du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) "qui se sont déplacés du Mali vers le Niger puis le Tchad".

Algérie


Mais, explique-t-il, "l’état de putréfaction avancée des cadavres rend impossible leur identification" et donc de savoir si Abderrazak "le para", émir du GSPC dans la région sud algérienne et auteur de la prise d’otages des touristes européens en février 2003, fait partie des morts.

Abderrazak

"Il n’y a pas d’équipes algériennes sur place (pour identification, ndlr)", souligne le chef de la diplomatie algérienne. Cette affaire "relève de la responsabilité des autorités tchadiennes, avec lesquelles nous entretenons des relations dans le domaine de la lutte contre le crime organisé".

Abdelaziz Belkhadem

Profitant de sa présence au forum hebdomadaire du quotidien gouvernemental "El Moudjahid", Abdelaziz Belkhadem dément par ailleurs la présence de troupes américaines dans le sud du pays, comme cela a été rapporté la semaine dernière par des journaux algériens, notamment le quotidien "Liberté" qui est revenu plusieurs fois sur le sujet.

Abdelaziz Belkhadem reconnaît toutefois l’existence "d’une coopération" entre Alger et Washington dans le domaine sécuritaire et dans la lutte contre le crime organisé.

Evoquant la question des prisonniers de Guantanamo, le ministre est formel : "il n’y a pas un seul détenu qui soit de nationalité algérienne, mais des binationaux d’origine algérienne". Le responsable algérien a par ailleurs déploré l’attitude des autorités américaines qui "ne fournissent pas assez d’informations pour les pays concernés, y compris l’Algérie".

Associated Press

Blindé en patrouille sur une route du Tchad

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, et si vous souhaitez promouvoir la politique d’intérêt général qu’il préconise, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source