retour article original

jeudi 22 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en Suisse L’affaire de l’université de Genève
ATS, 4 juillet 2006

Corruption : Prolongation de l’enquête sur les abus de confiance de l’université de Genève


Vue de l’université de Genève

GENEVE (ATS) Le Conseil d’Etat [exécutif cantonal] genevois a demandé à Thierry Béguin de poursuivre son enquête sur l’université de Genève. L’ancien procureur général du canton de Neuchâtel a jusqu’au 30 novembre 2006 pour rendre un rapport final.

Suisse


M. Béguin a été mandaté par le gouvernement genevois, afin de faire la lumière sur le fonctionnement de l’université de Genève, après que plusieurs affaires aient éclaboussé l’institution. Des professeurs auraient notamment abusé des notes de frais et la gestion des gains accessoires des enseignants laisserait à désirer. Samedi 1er juillet 2006, le Conseil d’Etat a lu le rapport intermédiaire de M. Béguin. Il a conclu à "un relâchement de la discipline chez quelques professeurs qui ont profité des failles du système de contrôle". Il a aussi constaté "un désintérêt chez des professeurs et doyens quant au respect des exigences administratives". Quelques cas de fraudes ont également été relevés, ainsi "qu’une inefficacité de la législation sur les revenus accessoires". Le travail de M. Béguin a également mis en avant la pratique non conforme à la loi consistant à négocier au niveau des facultés les conditions d’engagement des professeurs, sans en informer le Conseil d’Etat.

Thierry Béguin

Dans le communiqué diffusé mardi 4 juillet, le Conseil d’Etat genevois souligne que "la gouvernance de l’université constitue le problème le plus grave et le plus urgent à résoudre". L’exécutif cantonal a donc décidé de créer une commission externe chargée de présenter un avant-projet de loi sur cette question. Cette commission sera présidée par un expert neutre et regroupera des personnalités venant des milieux académique, administratif et politique. Sa composition sera arrêtée lors de la séance du Conseil d’Etat du 26 juillet 2006. Entre-temps, le rectorat de l’université sera entendu par le Département de l’instruction publique (DIP) sur le rapport intermédiaire de M. Béguin.

Vue de l’université de Genève

La justice genevoise s’intéresse aussi à l’affaire. Une procédure a été ouverte par le procureur général, Daniel Zappelli, et le dossier a été confié au juge d’instruction Stéphane Esposito. Plusieurs professeurs se trouvent dans le collimateur du magistrat pour des notes de frais abusives.

Agence télégraphique suisse

Daniel Zappelli

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source