retour article original

dimanche 20 août 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Haïti (3ème partie) : Mars 2004
Reuters 18 mars 2004

La France renforce sa présence militaire en Haïti


Le porte-hélicoptères Jeanne d’Arc

PARIS (Reuters) - La France a renforcé de 150 hommes son contingent militaire à Haïti, le portant à près d’un millier de soldats dont 750 sont déployés dans le nord de l’île, a fait savoir jeudi 18 mars 2004 le ministère français de la Défense.

Selon le Colonel Christian Baptiste, conseiller en communication du Chef d’Etat major des Armées, les Français, qui ont "une responsabilité particulière" dans la partie nord du pays, "amorcent un certain nombre de mouvements pour prendre la responsabilité de la zone nord jusqu’à après-demain", 20 mars 2004.

Haïti et Saint-Domingue


Pour faciliter son déplacement, Paris prévoit le renfort d’un escadron mobile d’éclairage et d’investigation de 150 personnes.

Ses forces seront également appuyées par le porte-hélicoptères Jeanne d’Arc, la frégate anti sous-marine Georges Leygues, ainsi que la plate-forme cargo TCD Orage, actuellement à Toulon et dont l’arrivée est prévue le 1er avril 2004 à Haïti.

"Nous profitons du transit dans la zone de la Jeanne d’Arc et du Georges Leygues qui vont être positionnés au large des côtes nord d’Haïti", a dit le colonel Christian Baptiste.

L’objectif est de bénéficier d’"un soutien sanitaire et d’hélicoptères pour cette phase de déploiement, si jamais des choses dommageables arrivaient", a-t-il poursuivi.

La frégate anti sous-marine Georges Leygues

Le TCD Orage permettra pour sa part de transporter jusqu’en haute-mer des petits bateaux.

La France est le deuxième contributeur de la force militaire à Haïti, après les Etats-Unis. "La partie centrale (du pays) est placée sous responsabilité américaine et les contingents chiliens et canadiens", a dit l’officier français.

Jeudi 18 mars 2004, la porte-parole adjointe du Quai d’Orsay a salué, lors d’un point presse à Paris, l’investiture du gouvernement formé par le Premier ministre de la République d’Haïti, Gérard Latortue, qualifiant sa composition de "première étape importante".

Le Président Boniface Alexandre et le Premier ministre Gérard Latortue, le 17 mars 2004

Celle-ci "répond au souci de dépasser les clivages partisans et de créer les conditions nécessaires à la réconciliation et à l’union nationale", a-t-elle dit.

"Dans la tâche de reconstruction qui échoit à ce nouveau gouvernement, la France est prête à accompagner l’effort qui sera engagé", a-t-elle ajouté.

Reuters

Gendarme français à Port-au-Prince, le 12 mars 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, et si vous souhaitez promouvoir la politique d’intérêt général qu’il préconise, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source