retour article original

jeudi 20 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales
AFP, 5 juillet 2006

Informations internationales : Le thon rouge de l’Atlantique est en voie d’extinction à cause de la surpêche


Pêche à la madrague du thon rouge méditerranéen

GENEVE (AFP) Les stocks de thon rouge dans l’Atlantique est et la Méditerranée sont menacés d’extinction par une surpêche illégale de la part des pêcheurs européens, en particulier français, a affirmé, mercredi 5 juillet 2006, le Fonds mondial pour la nature (WWF). Selon une étude du WWF, les prises ont atteint 44948 tonnes en 2004 et 45547 tonnes en 2005, dépassant de 40 % au moins le quota de capture autorisé (32000 tonnes).

Thonier senneur. La salabarde est pleine de thons issés à bord


L’organisation écologique réclame la fermeture immédiate de la pêche dans ces zones ainsi que "des mesures strictes d’encadrement et un plan de reconstitution" des stocks. Sinon, "il faut s’attendre à une extinction totale du thon rouge en Méditerranée et dans l’Atlantique Est". Le WWF met surtout en cause les flottes de pêche industrielle de l’Union européenne -notamment de la France- ainsi que la Libye et la Turquie dans ces "captures illégales, non signalées et non réglementées".

Un thon rouge

En 2004, explique le WWF, la France a signalé à l’Union européenne des captures de plus de 9450 tonnes. Pourtant, elle n’a déclaré que 7030 tonnes à la Commission internationale pour la Conservation des Thonidés de l’Atlantique (ICCAT). La Libye et la Turquie n’ont déclaré aucune prise à l’ICCAT pour 2004 et 2005. Simon Cripps, directeur du Programme de préservation des mers au WWF, en appelle au Commissaire européen pour la pêche Joe Borg "pour faire cesser immédiatement et totalement" ces pratiques. Les scientifiques de l’ICCCAT doivent rendre, en octobre 2006, leurs recommandations sur les quotas de pêche de thon rouge dans l’Atlantique.

Un thon rouge

Selon le WWF, les pêcheurs traditionnels opérant dans le détroit de Gibraltar ont pris 80% de poisson en moins ces trois dernières années par rapport aux années 1990. "Dans la course pour s’emparer de stocks de thon en diminution, les flottes de pêche industrielle délaissent leurs territoires habituels en faveur des dernières zones de reproduction en Méditerranée orientale et dans les eaux libyennes", explique l’auteur du rapport, Roberto Mielgo Bregazzi. Les prises clandestines sont souvent traitées et transformées en mer avant d’être livrées au marché japonais, précise le WWF.

Agence France Presse

Des thons rouges

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source