retour article original

mercredi 22 février 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales
ATS, 25 juillet 2006

Information internationales : L’ONU tente de secourir les enfants pris dans les conflits armés


Des enfants soldats à Bunia, en République démocratique du Congo, en 2003

NEW YORK (ATS) Le Conseil de sécurité de l’ONU a débattu, lundi 24 juillet 2006, du sort des enfants pris dans les conflits armés. Il a appelé à l’adoption de mécanismes musclés pour détecter les violations des droits de l’enfant et sanctionner leurs auteurs, qu’il s’agisse d’Etats ou de mouvements rebelles.

Un milicien à Bunia, en République démocratique du Congo, en 2003


A l’issue du débat, le Conseil de sécurité a adopté une déclaration soulignant "l’importance d’un investissement soutenu dans le développement, notamment en matière de santé, d’éducation et de formation, pour assurer une réinsertion réussie des enfants dans leurs communautés respectives et leur éviter d’être de nouveau recrutés comme soldats". La déclaration invite les principaux donateurs à fournir des ressources supplémentaires pour financer la mise sur pied du mécanisme de surveillance et de communication et la réinsertion des enfants.

Une fillette ougandaise dont les mains ont été amputées par des rebelles de la Lord’s resistance army

Le Conseil avait adopté, en 2005, la résolution 1612, instaurant pour la première fois un mécanisme de surveillance et de communication sur six violations graves des droits de l’enfant, dont le meurtre, le viol ou le recrutement d’enfants soldats. Ce texte prévoyait la mise en place progressive d’équipes spéciales pour surveiller onze zones de conflits et soumettre des rapports réguliers sur l’attitude des belligérants face aux enfants.

Des enfants soldats recrutés par les Tigres tamouls, au Sri Lanka

Malgré quelques progrès, "plus de 250000 enfants continuent d’être utilisés comme enfants soldats de par le monde", a déploré Radhika Coomaraswamy, représentante spéciale de l’ONU pour les enfants dans les conflits armés. Elle a souligné la nécessité de "réponses durables basées sur le développement, qui puissent résulter en une réintégration réelle de ces enfants". "Depuis 1996, deux millions d’enfants sont morts du fait des guerres, 12 millions ont perdu leur toit et six millions ont été blessés", a de son côté regretté Ann Veneman, directrice exécutive de l’UNICEF, appelant à l’adoption de mesures fermes pour combattre l’utilisation des enfants comme soldats et les violences sexuelles.

Agence télégraphique suisse

Une maison palestinienne dévastée par l’armée israélienne, à Beit Lahiya, dans la bande de Gaza, le 8 juillet 2006

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source