retour article original

mardi 21 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Suisse (1ère partie) : Du 17 octobre 2003 au 28 mars (...)
ATS, 20 mars 2004

Suisse : Comptes de l’Etat de Genève ; Micheline Calmy-Rey répond à ses détracteurs


Vue de Genève

GENÈVE - Micheline Calmy-Rey a profité du congrès du PS genevois pour répondre à ses détracteurs dans l’affaire des comptes 2003 du canton de Genève.

La conseillère fédérale juge les attaques « infondées et injustes » et y voit une « manoeuvre électorale ».

Micheline Calmy-Rey


La Conseillère fédérale s’est dite convaincue que toutes ces critiques infondées et injustes ont pour origine d’une part des frustrations électorales. D’autre part, l’espoir de la droite est de cacher la volonté de réduire les prestations de l’Etat derrière un grossier spectacle de « politicaillerie » qui n’honore pas Genève ».

La première semaine du mois de mars, des députés genevois de droite l’avaient accusée d’avoir caché en décembre 2002 des projections de recettes fiscales revues à la baisse. Ils ont ajouté que l’objectif était de présenter un budget 2003 plus séduisant pour une candidate au Conseil fédéral.

Christophe Mörgeli, le conseiller national zurichois UDC, a pris le relais, jeudi 18 mars 2004, en déposant une interpellation à Berne allant dans le même sens.

Le Palais fédéral suisse, à Berne

« Aujourd’hui, on tente de discréditer mon travail passé afin d’affaiblir la position des socialistes au Conseil fédéral, et de deux manières : par une affabulation sur l’état des finances genevoises telles que je les ai remises, et en essayant de faire croire que j’aurais eu besoin de tromper les Genevois pour me faire élire au Conseil fédéral. »

« Le budget a été présenté publiquement début septembre 2002. Il a donné lieu à des critiques de députés, il a été examiné, retravaillé en commission, finalement voté par le parlement le 13 décembre 2002. J’ai été élue le 4 décembre 2002. Je suis entrée en fonction le 1er janvier 2003 au Conseil fédéral.

J’ai bien sûr présenté ce budget, parce que j’étais en charge des finances genevoises jusqu’au 31 décembre 2002 », a expliqué Mme Calmy-Rey.

Agence télégraphique suisse

Les escaliers de l’Hôtel-de-Ville, à Genève

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, et si vous souhaitez promouvoir la politique d’intérêt général qu’il préconise, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source