retour article original

lundi 22 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Algérie
AP, 20 mars 2004

OPEP : Alger réclame une augmentation de son quota de production


Vue d’Alger

ALGER (AP) - L’Algérie considère que son actuel quota de production fixé par l’OPEP est "obsolète" et réclame son augmentation, a indiqué samedi le ministre algérien de l’Energie et des Mines, Chakib Khalil.

Chekib Khalil


"Notre capacité de production est aujourd’hui à près de 1400000 barils par jour (BJ) et devrait atteindre 1500000 BJ en 2005. Le quota algérien est devenu obsolète, il ne représente plus que quelque 55% de sa capacité réelle, contre une moyenne de plus de 80% pour toute l’OPEP. Ainsi, l’Algérie dispose d’un quota dégageant un taux de capacité inutilisée de très loin le plus élevé de l’OPEP, soit 45%. Un tel schéma est insupportable", a-t-il soutenu dans une déclaration à l’agence de presse algérienne APS.

Algérie

M. Khélil a également déclaré que, "face à cette situation, l’Algérie a demandé officiellement une révision de son quota pour le ramener au moins au niveau de la moyenne OPEP d’utilisation de capacité qui est de 80%. Une telle révision devrait nous donner un quota supérieur à 1,1 million de barils/jour (MBJ)".

Les torchères d’Hassi Messaoud

A propos du plafond de production de l’OPEP, le ministre a estimé que la situation actuelle du marché fait que la production de l’ensemble des pays de l’OPEP (moins l’Irak, hors quota) a atteint en ce début d’année 2004 quelque 26 MBJ, soit un niveau nettement supérieur au plafond de production de 24,5 MBJ.

S’agissant des dépassements de quotas qui sont à l’origine de cette surproduction des pays de l’OPEP, le ministre algérien a tenu à préciser que, "à l’instar de tous les pays membres de l’OPEP, à l’exception de deux pays et pour des raisons particulières, l’Algérie produit depuis le début de l’année 2004 autour de 1,2 MBJ, donc au-delà de son quota fixé à 782000 BJ, depuis novembre 2003 "

Réservoirs d’hydrocarbures, à Hassi Messaoud

Les ministres du Pétrole des pays de l’OPEP doivent se réunir le 31 mars à Vienne et plusieurs pays importants du cartel ont laissé entendre que cette réunion devrait confirmer les engagements d’Alger.

Le pétrole et le gaz, dont l’Algérie est un grand producteur, ont rapporté en 2003 plus de 24 milliards de dollars, soit 96% de ses rentrées en devises.

Associated Press

Paysage du Hoggar

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, et si vous souhaitez promouvoir la politique d’intérêt général qu’il préconise, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source