retour article original

jeudi 27 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en France
AFP, 3 septembre 2006

Corruption : La France continue de se bercer d’illusions


Vue de la raffinerie de Donges

PARIS (AFP) - "La France continue de se bercer d’illusions" sur son problème de corruption et ne se classe pas "en tête des pays vertueux", souligne, dans le Journal du dimanche, la magistrate franco-norvégienne, Eva Joly, qui a instruit l’affaire Elf en France et combat désormais la corruption dans les pays émergents.

France


Dans cette interview au JDD, interrogée sur la France et "ses affaires non réglées", Mme Joly se dit "surprise de voir à quel point la France continue de se bercer d’illusions et ne cesse de s’isoler sur ce terrain". "Je vous assure que les Français ont tort de croire que les choses sont sous contrôle. Tous d’ailleurs ne le pensent pas. A commencer par l’OCDE qui a vérifié l’application, par ses pays membres, de la convention de 1998 relative à la lutte contre la corruption et ne classe pas la France en tête des pays vertueux", ajoute l’ex-juge d’instruction, aujourd’hui en poste au sein de l’Agence publique norvégienne pour l’aide au développement (Norad) où elle lutte contre la corruption dans l’aide au développement.

Eva Joly

Revenant sur l’affaire Elf, Mme Joly estime que "le dossier contenait des charges accablantes", puisque "des peines de prison et d’amende significatives ont été prononcées, ce qui est rare en matière financière". "Le dossier n’était donc pas vide, comme certains le disaient avant mon départ pour Oslo. A côté, l’affaire Clearstream (qui a défrayé la chronique ces derniers mois en mettant en cause le plus haut niveau de l’Etat, ndlr) n’est que l’écume", poursuit-elle. "Pour moi cette page est tournée. J’ai eu la lucidité d’anticiper qu’on ne me ferait pas de cadeau après Elf. Je m’étais fait beaucoup d’ennemis en France", conclut Mme Joly, menacée de mort alors qu’elle instruisait ce dossier.

Agence France Presse

Une frégate taïwanaise

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source