retour article original

jeudi 23 février 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en Thaïlande
Reuters, 30 septembre 2006

Corruption : Les putschistes thaïlandais étendent la lutte


Un véhicule militaire devant un immeuble appartenant à Thaksin Shinawatra, à Bangkok, le 26 septembre 2006

BANGKOK (Reuters) - Les militaires qui se sont emparés du pouvoir en Thaïlande ont promulgué, samedi 30 septembre, deux décrets pour étendre les pouvoirs des organes chargés de la lutte contre la corruption, dans le cadre des investigations visant le Premier ministre, Thaksin Shinawatra, et son gouvernement, déposés le 19 septembre 2006.

Thailand


L’un des décrets, annoncé par la chaîne de télévision publique, autorise une commission spéciale, dont les membres ont été nommés la semaine dernière par les putschistes, à enquêter sur des fraudes fiscales présumées, vraisemblablement en rapport avec la vente de Shin Corp, société fondée par Thaksin, au groupe singapourien Temasek Holdings. Il porte par ailleurs à douze les membres de cette commission spéciale, qui en comptait huit jusqu’ici. Certains, que les militaires soupçonnent d’arrangements occultes avec le gouvernement, sont en outre remplacés.

Des soldats à Bangkok, le 30 septembre 2006

Le second décret étend les pouvoirs de la Commission nationale de lutte contre la corruption en ce qui concerne un gel éventuel des avoirs de Thaksin Shinawatra et de ses ministres s’il s’avère que leurs revenus se sont accrus de façon "extraordinaire".

Reuters

Des soldats à Bangkok, le 30 septembre 2006

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source