retour article original

mercredi 29 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (2ème partie) : Du 1er mars 2004 au 31 mars 2004
Le Monde, 24 mars 2004

Paul Bremer se fixe des objectifs à 100 jours du transfert du pouvoir aux Irakiens


Un ministère de la défense devrait notamment être créé dans la semaine.

Le premier ministre britannique, Tony Blair, a appelé les pays de l’Union européenne à surmonter leurs divisions sur l’Irak.


L’administrateur civil américain en Irak, Paul Bremer, a annoncé la création d’organismes publics censés garantir l’indépendance du pouvoir, en lançant, mercredi 24 mars 2004, le compte à rebours des cent jours avant le transfert de la souveraineté aux Irakiens prévu le 30 juin 2004.

"Je vais formellement créer dans la semaine un nouveau ministère de la défense ainsi qu’une commission nationale de sécurité qui aura rang de ministère", a-t-il déclaré à l’occasion d’une allocution retransmise en direct à la télévision. Cette instance, a poursuivi M. Bremer, permettra à l’Irak de protéger ses citoyens de toute agression extérieure. "La sécurité de l’Irak est le premier souci des Irakiens -nous l’entendons tous les jours- ainsi que la première priorité de la coalition", a-t-il souligné.

Dans le cadre de la "dé-baasisation" entamée après la prise de Bagdad, M. Bremer avait, en mai 2003, dissout l’ancien ministère, les services de sécurité, ainsi que l’armée irakienne, qui comptait 400000 hommes.

Trois agences indépendantes anticorruption vont être mises en place, selon les dires de l’administrateur civil. "La commission veillant à l’intégrité des services publics sera l’élément central de la lutte contre la corruption. Elle travaillera aux côtés d’un organisme suprême d’audit et d’un nouveau corps d’inspecteurs généraux qui seront assignés à chaque ministère", a expliqué M. Bremer.

En matière d’information, le responsable américain a prévu de créer une "agence de communication et des médias complètement indépendante" du gouvernement, afin d’assurer une information libre aux Irakiens en rupture avec "la propagande de l’ancien régime (...). Tout comme pour le pétrole, les ondes appartiennent au peuple et pour m’assurer qu’elles seront régies dans l’intérêt du peuple, je vais créer un service public audiovisuel", a-t-il assuré.

De son côté, la ministre des travaux publics, Mme Nesrine Al-Barwari, a annoncé que certains ministères seront indépendants de la coalition au 1er avril 2004. "Le processus de transfert de la souveraineté commencera à la fin du mois (de mars 2004) par le transfert des pouvoirs à quatre ministères : de l’éducation, de la santé, des ressources hydrauliques, et des travaux publics", a-t-elle précisé. "Ces quatre ministères ont été choisis car ce sont ceux qui ont élaboré le plus de projets", a expliqué Mme Nesrine Al-Barwari. Cependant, "les conseillers de la coalition resteront dans les ministères mais seront sous l’autorité des ministres", a-t-elle souligné.

Si M. Bremer a énuméré, chiffres à l’appui, les réalisations notamment dans les domaines de l’économie, de l’enseignement et de la sécurité, il a toutefois reconnu que "beaucoup reste à faire dans les 100 jours qui précèdent le transfert du pouvoir".

Dans le même temps, le premier ministre britannique, Tony Blair, a appelé, mercredi 24 mars 2004, à Lisbonne les pays de l’Union européenne à surmonter leurs divisions sur l’Irak.

Avec AFP et Reuters

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source