retour article original

jeudi 22 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (2ème partie) : Du 1er mars 2004 au 31 mars 2004
AFP, 27 mars 2004

Irak : cinq civils et deux policiers tués, l’ONU est de retour


MOSSOUL (AFP) - Les violences ont redoublé en Irak où cinq civils irakiens, dont un enfant de 3 ans et une adolescente de 13 ans, et deux policiers ont été tués en 24 heures, alors qu’une équipe de l’ONU était à pied d’oeuvre pour préparer les élections.

Plusieurs dizaines de blessés, dont trois soldats américains circulant dans un convoi touché par l’explosion d’un engin piégé à Samarra, au nord de Bagdad ont été également été enregistrés.


Un enfant irakien de trois ans a été tué par des tirs américains et sept personnes blessées, dont quatre femmes et deux fillettes, quand des troupes américaines ont ouvert le feu, vendredi soir 26 mars 2004, sur une voiture de civils à Tikrit, a annoncé, samedi 27 mars la police.

"Vendredi 26 mars 2004 à 20H00 (17H00 GMT), une voiture rouge transportant des civils est passée devant le conseil municipal et est tombée sous les tirs des troupes américaines qui étaient à l’intérieur du bâtiment", a dit le commandant Mohammad Khalaf.

A Mossoul, à 370 km au nord de Bagdad, théâtre d’attaques quasi-quotidiennes contre les policiers et les forces américaines, une attaque à la roquette, samedi 27 mars 2004 au matin, a tué quatre personnes et 19 autres ont été blessées.

"Une fillette de 13 ans, deux femmes et un homme ont été tués dans cette attaque", a affirmé Attallah al-Rajaf, médecin à la cité médicale de Mossoul.

M. Rajaf a précisé que 19 autres personnes avaient été blessées, dont un enfant de sept ans et deux policiers. Cinq sont dans un état grave.

A Bagdad, sept gardes du corps irakiens appartenant à une société de protection rapprochée, qui devaient prendre en charge des experts occidentaux, ont été blessés samedi matin par l’explosion d’un engin piégé suivi de tirs, a affirmé l’une des victimes hospitalisée.

Leith Ibrahim Chihab, blessé à la tête et à l’épaule, a expliqué qu’il était employé par la société irakienne de protection rapprochée Somar travaillant pour les ministères de l’Electricité et du Commerce.

Un colonel de la police irakienne a par ailleurs été tué par balle par des inconnus à Kirkouk, a indiqué le général Tourhane Youssef, chef de la police dans cette ville pétrolière du nord de l’Irak.

Un policier irakien et deux malfaiteurs ont également péri samedi dans l’attaque d’une banque où des policiers retiraient leur paye mensuelle à Mossoul, selon la police.

Des douzaines de chars et de blindés américains ont d’autre part bouclé, samedi 27 mars 2004 au soir, l’entrée de Falloujah, un jour après des affrontements entre des Marines et des membres de la guérilla.

Sur le plan politique, les experts de l’ONU ont eu, samedi 27 mars 2004, des discussions avec des responsables irakiens et des membres de la coalition, pour apporter leur aide à la préparation des élections et pour la formation du nouveau gouvernement irakien, en vue de la passation de pouvoir le 30 juin 2004.

Les experts onusiens étaient arrivés, vendredi 26 mars 2004, en Irak, dans le plus grand secret, pour des raisons de sécurité.

Cette première équipe, conduite par Carina Perelli, sera suivie dans les prochains jours par la visite de Lakhdar Brahimi, conseiller du secrétaire général de l’ONU Kofi Annan, attendu à Bagdad après la fin du sommet arabe de Tunis.

Ce retour n’est cependant pas accueilli avec enthousiasme par les fidèles de la figure emblématique des chiites, le grand ayatollah Ali Sistani, qui "ne souhaite pas participer à des consultations" avec son équipe.

Le religieux a conditionné tout contact avec l’ONU à un rejet par celle-ci de la constitution provisoire adoptée le 8 mars 2004 par l’exécutif irakien et qui doit régir le pays jusqu’à la fin 2005.

Ali Sistani veut toutefois éviter "le chaos" et n’a pas l’intention d’appeler ses fidèles à manifester, a indiqué, samedi 27 mars 2004, un de ses assistants.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source