retour article original

lundi 24 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Soudan (1ère partie) : Du 9 février 2004 au 31 août 2004
ATS, 31 mars 2004

Soudan : arrestation du chef de l’opposition islamiste


Un puits au Kordofan

KHARTOUM - Les forces de sécurité soudanaises ont arrêté le chef de l’opposition islamiste Hassan Al Tourabi. Khartoum avait déjà fait incarcérer, dimanche 28 mars 2004, plusieurs sympathisants du parti d’Hassan Al Tourabi, dans le cadre d’un complot de putsch présumé.

Soudan


"Le Dr Tourabi est en détention. Des membres des forces de sécurité sont venus à son domicile et l’ont arrêté", a déclaré son secrétaire personnel, Aouad Babiker. Selon l’épouse du dirigeant islamiste, plusieurs responsables de son parti, le Congrès populaire, ont aussi été arrêtés.

Hassan Al Tourabi

Un responsable de haut rang de l’armée soudanaise avait fait savoir, lundi 29 mars 2004, que les forces de sécurité avaient arrêté, dimanche 28 mars 2004, dix officiers qui comptaient renverser le gouvernement. Il a ajouté que tous étaient des sympathisants du Congrès populaire. M. Tourabi a nié toute implication de son parti dans une éventuelle tentative de putsch.

Ancienne éminence grise du régime du président soudanais Omar Hassan al Bachir, Hassan al-Tourabi avait déjà été arrêté en 2001 à la suite d’un bras de fer politique avec M. Bachir. Placé en résidence surveillée, il a été libéré en octobre 2003.

Omar Hassan Al Bachir

Le gouvernement soudanais a par ailleurs boycotté l’ouverture au Tchad des négociations de paix avec les rebelles du Darfour, dans l’ouest du pays. Il entend ainsi protester contre la présence d’observateurs internationaux à ces pourparlers, destiné à mettre fin à plus d’un an d’affrontements.

Tchad

Les rebelles du Darfour accusent Khartoum de négliger leur région et de soutenir des milices qui incendient et pillent des villages.

Un responsable de l’ONU a déclaré pour sa part, en mars 2004, que des milices proches du gouvernement perpétraient dans la région un véritable génocide comparable à celui du Rwanda. Khartoum rejette ces accusations.

Agence télégraphique suisse

Village du Darfour. Une bombe non explosée est visible au premier plan

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source