retour article original

mercredi 28 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Côte d’Ivoire (1ère partie) : Du 18 février 2004 au 24 décembre (...)
AP, 31 mars 2004

Manifestations en Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo dénonce les "chiffres irresponsables" avancés par l’opposition


PARIS (AP) - Après les manifestation à Abidjan de la semaine dernière, le président de la Côte d’Ivoire Laurent Gbagbo dénonce les "chiffres irresponsables" avancés notamment par l’opposition. "Je veux qu’on cesse de raconter n’importe quoi", déclare-t-il dans un entretien, mardi 30 mars 2004, au "Parisien/Aujourd’hui en France".


Alors que l’opposition annonce entre 300 et 500 morts et que le Mouvement ivoirien des droits de l’homme fait état de 200 victimes, M. Gbagbo s’en tient au bilan "inattaquable" de la police. "Il y a eu exactement 37 morts, dont 25 le jour de la manifestation et les autres le lendemain", affirme-t-il.

Le président ivoirien dément par ailleurs avoir envoyé l’armée contre les manifestants. "C’était une opération menée par la police avec l’aide de la gendarmerie et non une opération de guerre".

Il annonce également avoir "demandé une commission d’enquête parlementaire". "J’ai aussi écrit au secrétaire général des Nations unies pour qu’il crée une commission d’enquête internationale", assure-t-il encore.

Laurent Gbagbo affirme enfin être "le seul à appliquer" les Accords de paix de Marcoussis aujourd’hui.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source