retour article original

dimanche 25 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Côte d’Ivoire
Le Monde, 12 avril 2007

Côte d’Ivoire : Accord pour la suppression de la zone de confiance


Des soldats français

Les forces loyalistes et rebelles ivoiriennes, l’ONU et l’armée française ont signé, mercredi 11 avril, à Abidjan, un document entérinant officiellement la suppression, à partir de lundi 16 avril 2007, de la zone de confiance (ZDC) qui coupe le pays en deux depuis 2002.


La disparition officielle de la zone de confiance rompt des années de statu quo entre les factions rivales en Côte d’Ivoire. La réconciliation avait débuté avec la signature, le 4 mars 2007, à Ouagadougou, d’un accord de paix entre le président ivoirien, Laurent Gbagbo, et le chef de la rébellion, Guillaume Soro, qui évoquait déjà la disparition de la zone et le retrait, à terme, des forces internationales du pays. Le début de la suppression de la zone de confiance, une bande démilitarisée de 12000 km2 qui s’étend de l’est à l’ouest, ne devrait pas entraîner de bouleversement majeur sur le terrain, le processus étant progressif, soulignent plusieurs sources militaires. Elle devrait d’abord permettre aux Ivoiriens qui traversaient le pays de ne plus être contrôlés en entrant et en sortant de la zone. Il reste toutefois à déterminer comment se fera dorénavant le passage entre le Nord et le Sud.

Des soldats marocains de l’ONU à Tiebissou, le 5 novembre 2004

Selon des sources militaires concordantes, citées par l’agence AFP, les premiers schémas envisagés prévoiraient la création de dix-sept postes d’observation permanents et neuf postes secondaires mobiles pour les forces "impartiales", dont le nombre doit être progressivement réduit jusqu’à leur suppression à l’horizon du 16 décembre. Le bon fonctionnement de ce système dépendra, selon ces mêmes sources, "des militaires ivoiriens, dont certains s’inquiètent de voir les forces internationales se retirer rapidement".

Avec AFP et Reuters

Des soldats de l’ONU, le 5 juillet 2005

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source