retour article original

jeudi 20 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption au Brésil
AP, 25 avril 2007

Corruption : Luiz Inacio Lula da Silva est blanchi dans le "scandale du dossier"


Vue de Brasilia

BRASILIA (AP) - La plus haute juridiction du Brésil a jugé, mardi 24 avril 2007, que le président, Luiz Inacio Lula da Silva, n’était pas impliqué dans un complot présumé visant à acheter des informations compromettantes sur ses rivaux. Le "scandale du dossier" avait éclaboussé son Parti des travailleurs avant sa réélection en octobre dernier.

Brésil


Les adversaires de Luiz Inacio Lula da Silva avaient accusé le Parti des travailleurs d’avoir tenté d’acheter, pour plus de 600000 euros, un dossier liant un candidat au poste de gouverneur de l’Etat de Sao Paolo à des actes de corruption. L’affaire avait fait surface peu de temps avant le premier tour de l’élection présidentielle brésilienne en octobre dernier. Luiz Inacio Lula da Silva, qui n’a jamais été lié directement au scandale, a été réélu au second tour, le 29 octobre 2006. Le tribunal électoral, organe indépendant et non-partisan, a décidé à l’unanimité de blanchir Luiz Inacio Lula da Silva, estimant qu’il n’y avait pas assez de preuves pour le lier à cette affaire. S’il avait été jugé coupable, il aurait pu être destitué, a précisé le Tribunal électoral suprême dans un communiqué diffusé sur son site Web.

Associated Press

Luiz Inacio Lula da Silva

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source