retour article original

mercredi 24 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Proche Orient (4ème partie) : Avril 2004
AP, 2 avril 2004

Proche Orient : Ariel Sharon menace Yasser Arafat


JERUSALEM (AP) - Le Premier ministre israélien Ariel Sharon menace le président de l’Autorité palestinienne Yasser Arafat dans un entretien publié vendredi au quotidien "Maariv", déclarant qu’"Arafat n’a pas de police d’assurance".


M. Sharon a accordé une série d’interviews en vue des prochaines fêtes de la Pâque juive. Selon la télévision israélienne, le Premier ministre de l’Etat hébreu a affirmé qu’Israël pourrait prendre une mesure à l’encontre du président palestinien dans un avenir relativement proche.

Un autre média a cité Ariel Sharon déclarant qu’"Arafat ne peut plus être en sécurité là où il se trouve", c’est-à-dire le siège de l’Autorité palestinienne à Ramallah en Cisjordanie où le leader palestinien est confiné depuis pratiquement le début de la deuxième Intifada en septembre 2000.

"Maariv" a publié des extraits de cet entretien, vendredi 2 avril 2004, au cours duquel le Premier ministre affirme qu’"Arafat n’a pas de police d’assurance". "Aujourd’hui tout le monde sait qu’Arafat est un obstacle à toute avancée", ajoute-t-il.

Ariel Sharon explique également que son plan de désengagement unilatéral prévoit un retrait total de la Bande de Gaza et de quatre colonies juives de peuplement de Cisjordanie. "Nous devons nous retirer de Gaza, pour ne plus être responsable de ce qui s’y passe", déclare le Premier ministre.

"J’espère que d’ici la prochaine Pâque juive, nous serons au milieu du désengagement, parce que le désengagement est bon pour Israël", affirme-t-il encore à "Maariv".

Selon le quotidien, après le retrait, Israël continuera de contrôler la frontière entre la Bande de Gaza et l’Egypte, théâtre fréquent d’affrontements lors des opérations israéliennes visant à détruire des tunnels de contrebande palestiniens.

Tôt vendredi 2 avril 2004 au matin, les chars israéliens sont entrés dans le camp de réfugiés de Rafah à la recherche de tunnels de ce genre.

"Maariv" prévoit de publier l’intégralité de cet entretien lundi 5 avril 2004. La Pâque juive débute lundi 5 avril 2004 au soir.

Ariel Sharon mène une campagne très active pour tenter de persuader les membres les plus réticents de son propre parti, le Likoud, pour qu’ils soutiennent son projet de retrait unilatéral. Au début de la semaine, il a accepté le principe d’un référendum au sein du Likoud et déclaré qu’il se plierait aux résultats.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source