retour article original

samedi 29 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en Chine
AP, 29 mai 2007

Corruption : L’ancien responsable de l’agence chinoise des produits pharmaceutiques condamné à mort


Une pharmacie

PEKIN (AP) - L’ancien responsable de l’administration chinoise des produits alimentaires et pharmaceutiques (SFDA) a été condamné à mort, mardi 29 mai 2007, pour corruption et négligence.

China


Le condamné a dirigé l’administration de sa création, en 1998, jusqu’à son limogeage, en 2005. Ses pouvoirs avaient considérablement augmenté, en 2002, lorsque le gouvernement avait décrété que tous les médicaments devaient bénéficier d’une approbation de la SFDA avant toute mise sur le marché. Cette modification avait entraîné de nombreux retards dans les agréments, et de nombreuses compagnies avaient alors cherché les moyens d’accélérer la procédure. Un antibiotique approuvé par l’agence sous la direction de Zheng Xiaoyu a fait au moins dix morts, en 2006, avant d’être retiré du marché. Zheng Xiaoyu a été reconnu coupable d’avoir accepté des pots-de-vin et des cadeaux d’une valeur de plus de 6,49 millions de yuans (832000 dollars, 619000 euros), lorsqu’il dirigeait l’organisme, rapporte l’agence Chine nouvelle. Contacté par l’Associated Press, le tribunal populaire de deuxième instance de Pékin a confirmé l’information, refusant de donner davantage de détails.

Zheng Xiaoyu

Un responsable de la Direction générale de la surveillance et de l’inspection de la qualité et des quarantaines a par ailleurs annoncé la mise en place, d’ici la fin 2007, de la première réglementation du pays en matière de rappel de produits alimentaires. "Tous les producteurs et distributeurs, nationaux et étrangers, seront contraints de respecter ce système", a expliqué Wu Jianping, directeur général du service de la surveillance et de la production alimentaire de l’organisme, dans un entretien au "China Daily". Le système de rappel sera mis en place progressivement et concernera les produits alimentaires "potentiellement dangereux" et ne bénéficiant pas d’une autorisation de mise sur le marché. Cette mesure fait suite à une série de scandales sur la sécurité alimentaire qui ont touché des produits chinois. Ainsi, des traces de mélamine ont été découvertes dans des aliments pour animaux domestiques, qui auraient causé la mort de chiens et de chats en Amérique du Nord. Le gouvernement américain a interdit les importations de dentifrices chinois après la découverte de diéthylène glycol dans certains produits vendus en Australie et en République dominicaine. Selon le "China Daily", la SFDA prévoit d’inscrire sur une liste noire les producteurs alimentaires qui ne respecteraient pas la loi. L’administration a lancé une inspection nationale lundi 28 mai 2007, précise le quotidien. Le ministère de la Santé a annoncé près de 34000 maladies liées à l’alimentation en 2005.

Associated Press

Des produits pharmaceutiques

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source