retour article original

mardi 28 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales
ATS, 21 juin 2007

Informations internationales : Dick Marty a été contacté par de nombreux agents secrets


Un Boeing 737 immatriculé N313P utilisé par la CIA pour transférer des prisonniers

Lors de son enquête dans l’affaire des activités de la CIA en Europe, Dick Marty a rencontré de nombreux agents secrets, a rapporté le "Tages Anzeiger". Le rapporteur du Conseil de l’Europe donne par ailleurs une liste de pays africains impliqués.


Répondant aux questions de lecteurs du journal zurichois, Dick Marty affirme avoir parlé avec une trentaine d’agents secrets qui ont pris l’initiative de le contacter. Ces personnes étaient conscientes des risques qu’elles prenaient. "Elles pourraient se retrouver accusées de haute trahison ou de violation de secrets d’Etat". M. Marty n’a pas rencontré ses informateurs dans des locaux secrets ou des couloirs sombres. "Le mieux pour ce genre de rencontres, ce sont des endroits très fréquentés, c’est la meilleure façon de ne pas se faire remarquer", explique-t-il.

Dick Marty

Dick Marty a publié son rapport sur les activités illégales de la CIA il y a une douzaine de jours. La Pologne et la Roumanie y sont accusées d’avoir sciemment mis des prisons secrètes à dispositions des services américains entre 2002 et 2005. Mais Dick Marty estime qu’en Europe, de telles prisons n’existent plus. "Je suis sûr, en revanche, qu’il en existe en Afrique et en Asie", ajoute l’enquêteur. Il y a des indications qui concernent la Thaïlande, le Maroc, l’Ethiopie et la Somalie, selon lui.

Agence télégraphique suisse

Un prisonnier oromo capturé par l’armée éthiopienne, à Baîdoa, en Somalie, le 11 décembre 2006

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source