retour article original

lundi 27 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (3ème partie) : Du 1er avril 2004 au 15 avril 2004
AP, 5 avril 2004

Le gouvernement des Etats-Unis multiplie les provocations à l’encontre de la population irakienne


FALLOUJAH, Irak (AP) - Les forces américaines ont entièrement bouclé Falloujah, lundi 5 avril 2004, en prévision d’une opération d’envergure contre les insurgés après l’assassinat dans des conditions atroces de quatre civils américains la semaine dernière.

Un Marine américain a été tué dans des combats, lundi 5 avril 2004, dans le secteur, a rapporté le colonel Gregg Olson du 2e bataillon du 1er régiment des Marines, sans autres précisions.


Le même jour que la mort des quatre civils américains, cinq Marines avaient été tués dans l’explosion d’une bombe au passage de leur véhicule de patrouille dans un village près de Falloujah.

Le commandement américain s’est engagé à agir massivement pour pacifier Falloujah, l’une des villes les plus instables et les plus violentes du triangle sunnite, bastion de l’insurrection anti-américaine.

Tôt lundi 5 avril 2004 au matin, les soldats américains ont fermé les accès à Falloujah avec des barricades de terre en prélude à une opération baptisée "Fermeté vigilante". Des patrouilles sont entrées dans les faubourgs de la ville dans le cadre de missions de reconnaissance et d’opérations visant à avertir les habitants à l’aide de haut-parleurs pour qu’ils restent chez eux jusqu’à mardi 6 avril.

Des policiers irakiens présents dans Falloujah se sont rendus dans des mosquées afin de déposer des tracts en arabe de l’armée américaine pour informer les habitants de l’existence d’un couvre-feu de 19h00 à 06h00 locales.

Quelque 1200 Marines et deux bataillons des forces irakiennes de sécurité se tenaient prêts à entrer dans la ville pour interpeller des suspects, a souligné le lieutenant James Vanzant du 2e bataillon du 1er régiment de la force expéditionnaire des Marines.

"La ville est encerclée. C’est une opération d’envergure au cours de laquelle, nous voulons être sûrs d’arrêter les méchants", a-t-il expliqué.

Un autre officier des Marines, qui a requis l’anonymat, a déclaré que les forces américaines avaient une liste de cibles mais n’a pas fourni plus de détails.

Selon un témoin, un hélicoptère américain a tiré sur un quartier résidentiel de la ville, tôt lundi 5 avril 2004 au matin, tuant cinq personnes. Selon ce témoin, le bombardement a endommagé cinq maisons. L’armée américaine n’a pas réagi à cette information.

Dans la journée, des explosions et des tirs étaient enregistrés en provenance du centre de Falloujah. Les rues des faubourgs étaient largement désertes.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source