retour article original

vendredi 24 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Côte d’Ivoire
Reuters, 23 août 2007

Côte d’Ivoire : Nicolas Sarkozy promet son aide à la famille de Guy-André Kieffer


Vue d’Abidjan

PARIS - Nicolas Sarkozy a promis, jeudi 23 août 2007, son aide à la famille de Guy-André Kieffer pour que la vérité éclate sur ce qui est arrivé au journaliste franco-canadien disparu en Côte d’Ivoire depuis avril 2004.

Côte d’Ivoire


Journaliste indépendant spécialiste des matières premières, Guy-André Kieffer a disparu depuis le 16 avril 2004. Il enquêtait, au moment de sa disparition, sur la filière cacao, ressource principale de la Côte d’Ivoire. L’enquête conduite par les juges français Patrick Ramaël et Emmanuelle Ducos a abouti à la mise en examen pour "enlèvement et séquestration" de l’homme d’affaires Michel Legré, beau-frère de Simone Gbagbo, l’épouse du président ivoirien, et de Jean-Tony Oulaï, un ancien militaire.

Guy-André Kieffer

Le président français a reçu Osange Silou-Kieffer, l’épouse du journaliste, ainsi que sa fille, ses deux frères et son neveu. "M. Sarkozy nous a témoigné de sa solidarité et nous a dit qu’il nous accompagnerait à partir de maintenant sur ce dossier pour que la vérité sur ce qui est arrivé à Guy-André nous soit dévoilée", a déclaré Mme Silou-Kieffer. "Il nous a dit très clairement sa détermination et celle des autorités politiques françaises pour nous aider dans ce dossier, ce qui nous faisait défaut jusqu’à présent. On avait un travail très important des juges, mais on n’avait pas l’impression qu’il y ait, jusqu’à présent, un accompagnement politique aussi fort", a ajouté Bernard Kieffer, frère de Guy-André. La famille de Guy-André Kieffer a apprécié le changement par rapport à la présidence de Jacques Chirac, qui n’avait pas donné suite à ses demandes d’entretien, selon Mme Silou-Kieffer.

Des sacs de fèves de cacao prêts à l’exportation

L’épouse du journaliste a demandé au président français de faire un geste en direction de son homologue ivoirien, Laurent Gbagbo, pour que les juges français chargés de l’enquête puissent entendre "un certain nombre de personnes qu’ils veulent entendre et qu’ils n’ont pas réussi à entendre depuis trois ans". La famille Kieffer soupçonne des membres de l’entourage du président ivoirien d’avoir commandité l’enlèvement du journaliste.

Reuters

Laurent Gbagbo

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source