retour article original

lundi 24 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (3ème partie) : Du 1er avril 2004 au 15 avril 2004
AP, 6 avril 2004

Irak : le respect de la date de transfert de souveraineté est essentiel, selon le chef de la diplomatie irakienne


LONDRES (AP) - La fin de l’occupation de l’Irak et le respect de la date du 30 juin pour le transfert du pouvoir au peuple irakien sont très importants pour le pays, a estimé, lundi 5 avril 2004 au soir, le ministre irakien des Affaires étrangères, Hoshyar Zebari.


"Pour nous, il est très important que cette date-butoir soit respectée, principalement parce que la crédibilité de la coalition et la crédibilité du conseil du gouvernement irakien (...) serait mises en doute si la date devait être changée", a-t-il déclaré, lundi 5 avril 2004 au soir, à la chaîne BBC.

Le président américain George W. Bush a réaffirmé, lundi 5 avril 2004, à Charlotte, en Caroline du Nord l’intention des Etats-Unis de transférer le pouvoir aux Irakiens le 30 juin 2994 comme prévu, en dépit des violences. "La date reste ferme", a-t-il déclaré devant la presse.

Hoshyar Zebari, en visite en Grande-Bretagne où il doit rencontrer, mardi 6 avril 2004, le Premier ministre britannique Tony Blair, a déclaré à la BBC que l’Irak aurait "définitivement besoin" que la coalition demeure sur place, mais que "cela devra être déterminé par des négociations bilatérales entre le nouveau gouvernement irakien et l’autorité provisoire de la coalition".

La présence de la coalition "devra exister avec l’approbation du peuple irakien et non contre leur volonté en tant que force d’occupation", a-t-il noté.

M. Zebari a également affirmé qu’il ne pensait pas que la sécurité en Irak puisse se détériorer pour atteindre des "niveaux ingérables".

Evoquant le bras-de-fer entre le jeune dirigeant chiite radical Moqtada al-Sadr et la coalition américaine qui l’a déclaré "hors-la-loi", lundi 5 avril 2004, le ministre irakien a assuré que "cela ne va pas conduire à une confrontation majeure entre la coalition et les chiites" du pays.

"Ils disposent d’une opportunité dorée" maintenant que l’oppression de Saddam Hussein a pris fin, a-t-il souligné. "Je ne pense pas que les dirigeants ou les gens raisonnables vont gâcher cette opportunité."

Au final, "C’est à nous, les Irakiens, d’être chargés de notre sécurité et de nos affaires. Là réside véritablement le principal défi", a-t-il conclu.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source