retour article original

dimanche 25 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption aux Philippines
AP, 12 septembre 2007

Corruption : L’ancien président philippin destitué condamné à la prison à vie


Vue de Manila

MANILLE - L’ancien président philippin destitué, Joseph Estrada, qui emporta la plus grande victoire présidentielle de l’histoire des Philippines, a été déclaré coupable, mercredi 12 septembre 2007, après un procès de six ans. Il est condamné à la prison à vie pour vol, ce qui représente une offense capitale aux Philippines. La peine de mort a récemment été abolie dans le pays. Joseph Estrada avait en effet accepté des pots de vin, lorsqu’il était en fonction. Il a en revanche été acquitté des charges de faux témoignage prononcées contre lui. Il était soupçonné d’avoir falsifié ses comptes.

Philippines


Joseph Estrada a déclaré, avant le verdict qu’il ferait appel, mais il n’a pas immédiatement signalé à la cour s’il le ferait ou non. Le fils de Joseph Estrada, le sénateur Jinggoy Estrada et l’avocat Eduardo Serapio ont été acquittés de toutes les charges portées contre eux.

Joseph Estrada

Les forces de police et les troupes militaires ont maintenu les centaines de partisans de Joseph Estrada, qui agitaient leurs drapeaux, à l’écart de la Sandiganbayan, la cour anti-corruption que l’ancienne star de cinéma avait inaugurée avant d’être évincé de son poste de président, en janvier 2001, par la deuxième révolte "people power" du pays. La sécurité était également renforcée autour du palais présidentiel, dans la mesure où la présidente, Gloria Macapagal Arroyo, craignait de nouvelles violences, comme après l’arrestation de son prédécesseur, en avril 2001.

Associated Press

Gloria Macapagal Arroyo

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source