retour article original

mercredi 28 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (3ème partie) : Du 1er avril 2004 au 15 avril 2004
AP, 7 avril 2004

Irak : au moins 66 Irakiens, 13 soldats américains et un soldat ukrainien sont tués

Suivi d’un commentaire


NADJAF, Irak (AP) - Les insurgés et les chiites rebelles irakiens ont perpétré, mardi 6 avril 2004, une série d’attaques meurtrières contre les forces de coalition dans le sud et dans le triangle sunnite irakien tuant au moins 66 Irakiens, 13 soldats américains et un soldat ukrainien.


Après trois jours de violences, dans le triangle sunnite, mais aussi dans les villes chiites du sud, au moins 136 Irakiens et 30 soldats de la coalition ont trouvé la mort depuis dimanche en Irak. Il s’agit des combats les plus violents depuis la chute de l’ex-président irakien Saddam Hussein l’an dernier.

A Ramadi, des dizaines d’Irakiens ont attaqué des Marines américains près du palais du gouverneur, tard mardi 6 avril 2004, a déclaré un haut responsable de la défense à Washington.

"Un nombre important" de Marines a été tué, et de premières informations indiquent qu’il pourrait y avoir jusqu’à douze morts, selon ce responsable s’exprimant sous couvert d’anonymat.

Il y a eu également des victimes parmi les rangs des attaquants, selon les responsables américains, qui n’ont toutefois pas fourni aucun détail à ce sujet.

Au même moment, dans le "triangle sunnite", des combats se poursuivaient dans le secteur de Falloujah, à 55km à l’ouest de Bagdad, principal bastion de l’insurrection sunnite contre lequel les troupes américaines ont lancé une vaste opération après la mort la semaine dernière de quatre civils américains, assassinés et mutilés.

Les Marines sont entrés dans le centre de la ville sunnite, théâtre de violents combats mardi 6 avril 2004. Au moins huit Irakiens ont été tués et 20 ont été blessés, selon les responsables hospitaliers.

Un peu plus tard mardi 6 avril 2004, les avions de combat américains ont tiré des roquettes détruisant quatre habitations dans la ville. Les corps de 26 Irakiens ont été trouvés dans les décombres après cette attaque aérienne, selon les témoins. Au moins 30 Irakiens ont été blessés, selon le docteur Rafie al-Issawi, de l’hôpital général de Falloujah.

Par ailleurs 32 Irakiens et un Américain ont été tués, mardi 6 avril 2004, lors de combats dans les villes chiites du sud, notamment à Nassiriyah, Kut, Karbala et Amarah et dans le nord de Bagdad, ont déclaré des responsables militaires de la coalition.

A Nassiriyah, où 15 Irakiens ont été tués et 35 autres blessés, les combats entre miliciens et soldats italiens ont fait 11 blessés légers dans les rangs italiens.

A Kut, des hommes armés ont attaqué un véhicule blindé transportant des soldats ukrainien, tuant un soldat et en blessant cinq autres, a annoncé, mardi 6 avril 2004, le ministère ukrainien de la Défense. Deux Irakiens ont été tués lors du combat.

Associated Press

Commentaire

De toute évidence, les troupes de la coalition, en Irak, se livrent à une véritable guerre coloniale contre la population irakienne.

La légitimité de la résistance irakienne ne fait que croître, tandis que la présence des troupes d’occupation étrangères en Irak devient toujours plus révoltante.

Désormais, quelles que puissent être leurs divergences d’opinion, le devoir patriotique de tous les Irakiens est de prendre les armes et de chasser les étrangers de leurs pays par tous les moyens.

La guerre en Irak achèvera de déshonorer l’armée des Etats-Unis et discréditera durablement tous les pays qui s’y sont trouvés impliqués.

Dès à présent, l’attitude complaisante du gouvernement transitoire irakien, par rapport aux exactions commises par les troupes d’occupation contre la population civile, sape la légitimité des membres de ce gouvernement, qui apparaissent tout simplement comme de classiques collabos. Il leur faut choisir, sans délai, entre le peuple irakien et ses oppresseur, faute de quoi le peuple les mettra dans le même sac que ses oppresseurs.

Frank BRUNNER

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source