retour article original

mercredi 26 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en Chine
Reuters, 30 novembre 2007

Corruption : Seize ans de prison pour un magnat des affaires de Shanghai


Vue de Shanghai

SHANGHAI (Reuters) - La justice chinoise a condamné à seize ans de prison, pour corruption, le magnat de l’immobilier de Shanghai, Zhou Zhengyi, ce qui scelle la disgrâce complète de celui qui fut l’un des hommes les plus riches de Chine.

China


Zhou Zhengyi, qui voici un an encore achevait de purger une peine de trois ans de réclusion pour escroquerie sur les marchés boursiers et falsification de documents, a été reconnu coupable de cinq chefs d’accusation, dont détournement de fonds, pots-de-vin et établissement de faux récépissés de TVA, a rapporté son avocat. Naguère classé onzième fortune de Chine avec ses 320 millions de dollars, Zhou Zhengyi a été arrêté l’an dernier dans le cadre d’un coup de filet qui a suivi la chute de l’ancien secrétaire du Parti communiste pour Shanghai, Chen Liangyu. Zhou Zhengyi, qui est âgé de 45 ans, était président de la société shanghaienne Nongkai Development au moment où le marché des biens en Chine a "explosé", devenant l’un des secteurs économiques les plus lucratifs du pays.

Zhou Zhengyi

Zhou Zhengyi n’est pas le premier Chinois richissime à tomber sous le coup de la loi en Chine. En 2006, Zhou Yiming, entré, en 2005, dans le classement des 400 personnes les plus riches de Chine, établi par Forbes, a été condamné à la réclusion à perpétuité pour escroquerie. Sun Shuhua, dont la fortune était évaluée à 170 millions de dollars, a été arrêté, en mai 2007, pour escroquerie.

Reuters

Sun Shuhua

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source