Comment encaisser un chèque sans compte ?

Comment encaisser un chèque sans compte

Les occasions d’encaisser un chèque sont multiples. Que ce soit le versement d’une prime exceptionnelle, un remboursement de la part d’une tierce personne ou la rémunération d’un travail, nous avons tous eu un jour à déposer un chèque sur un compte bancaire. Mais voilà, si vous n’en disposez pas et vous vous demandez comment encaisser un chèque sans compte ? Focus sur quelques solutions.

Choisir l’endroit d’encaissement quand on n’a pas de compte

Vous venez de récupérer un chèque, mais vous ne possédez de compte. Pas de panique, il existe des solutions. Nous allons vous montrer 3 méthodes pour palier à ce problème.

Passer par la banque émettrice du chèque.

Dans le cas où le chèque que vous allez encaisser est non barré, la banque émettrice peut vous encaisser celui-ci. Son nom est écrit dessus, il suffit de l’examiner pour le trouver. Si le compte du débiteur dispose de suffisamment de fonds, la plupart des banques ont l’obligation de payer ces chèques.

En revanche, ne disposant pas vous-même de compte bancaire dans cet établissement, il aura le droit de vous facturer des frais d’encaissement. Pour pouvoir déposer un chèque sans compte dans la banque émettrice, vous devez vous présentez au guichet de celle-ci muni d’une pièce d’identité en cours de validité. Le guichetier vous paiera alors en espèces.

S’adresser à un point d’encaissement de chèques

Très en vogue dans des pays comme le Canada et les États-Unis, cette méthode fonctionne sur l’endossement d’un chèque à la faveur du service d’encaissement. Pour pouvoir choisir cette formule, votre chèque doit être endossable, c’est-à-dire, qu’il ne doit pas être barré. Précisons que ce n’est pas toujours le cas avec les chèques français classiques.

Certaines institutions peuvent vous demander de participer à un programme de fidélité qui est la plupart du temps gratuit. La procédure est la même que précédemment, vous devez vous rendre au guichet pour “échanger” le chèque contre de l’espèce. Le coût de ces opérateurs peut en revanche être bien plus élevé étant donné les risques qu’ils prennent en acceptant des chèques dont la fiabilité n’est pas avérée.

Déposer un chèque sans compte grâce à une carte prépayée

Lorsqu’on a pas de compte en banque, on peut toujours se tourner vers les cartes prépayées pour pouvoir encaisser ses chèques.

Aujourd’hui, de nombreux établissements bancaires proposent ce moyen. Via une VISA ou une MASTERCARD prépayée, vous aurez la possibilité de vous rendre à un DAB ou GAB et de déposer ou retirer des fonds. Ces transactions occasionnent évidemment des frais. Il faut faire un comparatif et choisir l’offre la plus adaptée à vos besoins.

Prendre des précautions avant l’encaissement d’un chèque

Que vous disposiez d’un compte bancaire ou non, avant de déposer un chèque sur celui-ci quelques détails sont à vérifier. En premier lieu, assurez-vous que le chèque en question soit encaissable pour qu’il ne vous crée pas de problèmes. Si celui-ci est sans provision, l’établissement où vous le déposer peut ne pas l’accepter. Refuser un chèque de la part d’un inconnu est le meilleur moyen pour éviter ce genre de déconvenue. Mieux vaut vous faire payer en liquide par exemple. Au moment d’accepter le chèque, il faut vérifier :

  • L’adresse, le prénom et le nom de l’émetteur doivent être juste.
  • En cas de problèmes pour encaisser le chèque, vous devez avoir ses coordonnées pour le joindre.
  • Le nom de la banque émettrice du chèque doit apparaître et si vous êtes en France la mention “payable en France” doit l’être aussi.
  • Vérifiez que le chèque ne présente pas de ratures, taches et que le code barre en bas du chèque est parfaitement lisible.

Enfin, pour être sûr d’être payé, vous pouvez aussi réclamer un chèque de banque ou un chèque certifié. Cela vous assurera que le débiteur du chèque a suffisamment de provision sur son compte pour vous payer.

Vérifier les inscriptions vous concernant sur le chèque

Après avoir vérifié les informations concernant le débiteur, il faut aussi s’assurer que vos coordonnées inscrites sur le chèque sont exacts. Vous devez pouvoir lire sans difficulté votre nom et il ne faut pas que celui-ci comporte de fautes.

S’il y a une différence entre le nom qui est à l’ordre du chèque et celui que vous donnez pour l’encaisser ; on pourra vous refuser l’encaissement. Donc si vous ne connaissez pas la personne qui vous édite un chèque épelez lui votre nom.

Vérifier le libellé du chèque

Pour éviter les problèmes à l’encaissement du chèque, vous devez relire les inscriptions que le débiteur a porté sur celui-ci. La signature, le lieu, la date ainsi que le montant doivent être parfaitement lisibles. Si une erreur est écrite ou que ces informations ne sont pas lisibles, la banque peut ne pas encaisser le chèque.

  • Les montants écrits en chiffres et en lettre doivent être les mêmes. Dans le cas contraire, c’est le montant écrit en toutes lettres qui sera pris en compte.
  • La date doit être celle du jour de rédaction, il est interdit d’antidater un chèque.
  • La signature doit être identique au modèle connu par la banque de l’émetteur et être au bon endroit.

Déposer le chèque rapidement

Un chèque est encaissable pendant une période d’un an et 8 jours à compter de sa date d’émission. Vous disposez donc de ce délai pour aller le déposer, mais il est plus prudent de l’encaisser rapidement pour pouvoir bénéficier de cet argent dans les plus bref délais.

Avant de le déposer, ajouter votre nom, date et numéro de compte au dos du chèque.