Comment vérifier la validité d’un chèque de banque ?

vérifier la validité d'un chèque de banque

Pour sécuriser un paiement, quoi de mieux qu’un chèque de banque ? Il fait partis des moyens les plus fiable pour y arriver. Mais, mieux vaut s’assurer que le chèque en question n’est pas un faux. Surtout, s’il s’agit du règlement d’un bien comme une voiture. Comment vérifier la validité d’un chèque de banque ? Quels sont les détails auxquels il faut prêter attention ? C’est ce que nous allons voir dans la suite de cet article.

Les raisons d’accepter un chèque de banque

Alors que nous possédons tous ou presque une carte bancaire, que le paiement par mobile ou le virement PayPal se démocratise de plus en plus ; utiliser un chèque pour régler ses achats peut sembler désuet. Pourtant, lorsqu’il s’agit de devoir régler ou se faire régler un montant conséquent, le chèque de banque est une des solutions les plus fiable.

Les raisons de cette fiabilité ? C’est simple, il est obligatoirement émis par une banque et non par une personne. De ce fait, on évite les impayés puisque pour pouvoir éditer un chèque de banque, la banque en question doit pouvoir prélever les fonds sur le compte. Elle peut même dans certains cas bloquer les fonds tant que le chèque n’est pas encaissé, pour assurer au vendeur d’être payé. Le chèque de banque est principalement utilisé pour le réglement de montant élevé mais il n’ai soumis à aucun plafond.

Est considéré comme chèque de banque uniquement ceux émis par une banque directement. Ils n’ont rien à voir avec un chèque “classique” que l’on peut trouver dans son chéquier. Il s’agit en générale d’un service payant de la part de votre établissement bancaire.

Les points à vérifier pour accepter un chèque de banque

Vous allez vous faire régler grâce à un chèque de banque ? Avant de l’accepter, mieux vaut vous assurez qu’il ne s’agisse pas d’un faux en vérifier quelques points spécifiques au chèque de banque. En effet, celui-ci ressemble énormément à un chèque classique. Hormis le fait qu’il soit émis par une banque directement et non par un particulier, il possède une particularité : son filigrane.

S’assurer que le filigrane est bien normalisé

Standardisé depuis 2009 afin d’éviter la fraude au faux chèque de banque, ils disposent tous d’un filigrane de sécurité intégré au papier. Pour le voir, il suffit de placer le document face à une lumière (comme une lampe) pour le rendre visible par transparence. C’est un système de sécurité similaire à ceux que l’on trouve sur les pièces d’identité et les billets de banque par exemple.

Ce filigrane est situé au dos du chèque et on peut y lire la mention “chèque de banque”. Ces mots sont encadrés en haut et en bas du document par deux flammes rayées. On trouve ensuite à droite et à gauche deux semeuses se faisant face. Ces deux silhouettes, ont un remplissage clair et sombre qui est inversé sur l’une et l’autre.

Vérifier le format et les écritures du chèque de banque

Le filigrane n’est pas imprimé sur le chèque, il est intégré au papier et il doit couvrir une grande partie de celui-ci.

Autre point important pour déceler si vous avez à faire à un faux : faire attention aux écritures. Si vous êtes en présence d’une contrefaçon, il se peut qu’il y ait des différences dans les écritures sur le chèque ou des traces de grattage.

Enfin, le format d’un chèque de banque est normalisé. Il doit absolument faire 175 mm par 80 mm ce qui le différencie des formats de chèque accessible à tous.

Contacter la banque pour vérifier la validité d’un chèque de banque

L’aspect général du chèque vous parez conforme, mais vous avez encore un doute sur son authenticité ? Vous pouvez appeler directement la banque qui a émis le chèque pour savoir si ce n’est pas un faux. Le nom est inscrit sur le document, vous n’avez plus qu’à chercher le numéro.

Attention, ne demandez pas le numéro de cette banque à votre acheteur. Si le chèque est un faux, il y a de forte chance pour que le numéro qu’il vous donne soit soi un faux, soi une personne complice se fera passer pour un conseiller financier. Prenez deux minutes pour effectuer vous-même la recherche sur Internet.

Lorsque vous aurez la banque émettrice au téléphone, il suffit de lui donner le nom de l’acheteur, le montant et le numéro de série du chèque. Elle vous validera ainsi que ces informations sont exactes.

Si vous ne souhaitez pas entrer en contact vous-même avec la banque, vous pouvez demander à l’acheteur de vous envoyer un scan du chèque avant de le rencontrer. Il vous suffit alors d’envoyer ce scan à votre propre conseiller financier qui se chargera pour vous de vérifier l’authenticité du chèque auprès de la banque émettrice.

Lire les mentions légales

Les chèques de banque et les chèques standards sont régis par la norme française NF K11-111 qui oblige à faire figurer sur tous les chèques :

  • Le nom de la banque émettrice.
  • La mention “payable en France” ainsi que le centre financier et son numéro de téléphone.
  • Le nom de l’acheteur et son adresse
  • Le numéro de compte débiteur et le numéro unique du chèque.
  • Le montant en chiffre et en lettre de la somme payable.
  • Le lieu d’émission du chèque et la date ainsi que la signature de l’acheteur.
  • La ligne magnétique : suite de chiffres et de lettres en bas du chèque.

Toutes ces informations doivent apparaître clairement.

Vous devez maintenant y voir plus clair pour savoir comment vérifier la validité d’un chèque de banque. Même s’il aurait été plus simple à l’heure actuelle de passer par un service ou une application Internet, la seule méthode réellement fiable est de s’adresser directement à l’établissement bancaire qui émet le chèque.